Le retour à l’école peut être synonyme de stress pour les enfants et les parents. Bien qu’il s’agisse d’une réaction normale, voire saine pour l’être humain, si le stress est vécu quotidiennement et en intensité importante, il devient nuisible. Essayons de démystifier le stress lié à la vie scolaire et de voir diverses stratégies pour favoriser une « belle » rentrée.

Stress et mammouth

Le stress sert à nous signaler le danger, pour nous mettre en alerte afin de mobiliser nos énergies et nous pousser à agir. Durant la préhistoire, le «stresseur» le plus important était le mammouth, qui mettait l’humain dans un tel état de stress que tout son corps était interpellé pour survivre. Les chercheurs nomment ces réactions «Fight or Flight »(combattre ou fuir). Les hommes combattaient le mammouth ou s’enfuyaient pour survivre.

Depuis fort longtemps, il n’y a plus de mammouth et le risque d’en croiser un est nul. Selon Sonia Lupien, chercheure et spécialiste sur le stress humain, le cerveau n’a pas compris qu’il aurait dû évoluer quant à la perception du stress vécu. Les réactions du corps sont donc restées les mêmes que dans la préhistoire: combattre ou fuir.

Lire l’article intégral ici.